Plan des infrastructures d'eau potable

SINEF SA est en mesure d’accompagner les communes et consortiums dans la définition et la modification de leur plan des infrastructures d’eau potable (PIEP) et de leurs règlements ad hoc.

Descriptif

L’eau est une denrée alimentaire et un bien vital de première nécessité. Selon l’article 8 de la Loi sur l’Eau Potable (LEP, RSF 821.32.1) du 6 octobre 2011, chaque commune fribourgeoise est tenue de réaliser un Plan des Infrastructures d’Eau Potable (PIEP).

Le PIEP peut globalement être décrit comme étant une image actuelle et une vision future du secteur de l’eau potable d’une commune. Il vise à renforcer la collaboration intercommunale dans le domaine de la distribution d’eau potable et à s’assurer que la distribution soit garantie sur le long terme, sous tout niveau (technique / financier / en état de crise) dans des conditions irréprochables liées à cette mission de première nécessité.

L’objectif est donc de déterminer les besoins actuels et futurs en eau potable de la commune selon l’occupation de son territoire.

Soutien et prestations

Dans une première phase, il est nécessaire de dresser un état des lieux complet, détaillé et critique de l’ensemble de la distribution d’eau potable tel qu’exploitée actuellement. Pour ce faire, l’organisation administrative et financière ainsi que les aspects juridiques sont décrits et évalués.
Une description et une évaluation technique de l’ensemble des infrastructures et des équipements de la distribution d’eau potable sont réalisées, de la / des ressources jusqu’aux consommateurs.
Les ressources sont décrites par leurs types (eau de source, eau souterraine ou distributeur tiers), leurs qualités, leurs zones de protections, leurs états et leurs utilisations. Chaque infrastructure y est détaillée selon sa localisation, ses caractéristiques techniques, un dossier photos et une évaluation de son état.

Une description et une évaluation administrative et technique de la défense contre le feu sont effectuées en y incluant une étude des risques d’incendie, une évaluation des besoins et des réserves pour la lutte incendie ainsi qu’un listing des bornes hydrantes. Une description, ou l’élaboration si elle n’est pas existante, de la gestion de l’alimentation en temps de crise est réalisée.

Une fois l’état des lieux réalisé, on peut imaginer les besoins futurs. Cette rubrique du PIEP rassemble l’ensemble des actions futures d’une commune dans l’objectif de maintenir ou d’accroitre le niveau administratif et technique ainsi que la qualité de distribution de l’eau potable. Il y est détaillé les projets pour chaque ressource et infrastructure ainsi que l’évolution de la gestion financière et administrative.